Institut des Territoires Coopératifs

17 octobre 2018 – La carte de la guerre

De Falaise à Autry

19 km en lisière de la grande forêt Ardennaise, dans un paysage de bois et de pâturages.

La carte de la guerre

La lecture de la carte IGN est terrible : Les noms résonnent comme celui de batailles apprises à l’école : Valmy, Argonne, Meuse, Verdun… Et lorsque l’on regarde plus près, apparaissent d’autres mots, plus précis encore, qui font l’effet d’une pointe qui s’enfonce dans notre chair : tombe de Roland Garros, abattu le 5 octobre 1918, cimetière allemand (1ère guerre mondiale), Nécropole nationale de Chestres (1ère guerre mondiale), Calvaire des Fusillés (2ème guerre mondiale), Vallée Moreau… Ces sites, innombrables, sont devenus des sites “touristiques”. Nous ne resterons pas assez longtemps en Argonne pour connaître les effets de ces guerres d’un passé encore trop proche, sur le territoire d’aujourd’hui.

Quelques vers de Prévert nous reviennent en mémoire…

Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu’es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d’acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant

DSC07469
DSC07485
DSC07488
DSC07487
DSC07483
DSC07475
DSC07481
DSC07472
DSC07482
DSC07484

Légendes :

  • La carte de la guerre
  • Un petit patrimoine religieux très riche
  • Des lavoirs à pente inversées, pratiques !

Les percées les plus passionnantes du XXIème siècle ne viendront pas de la technologie, mais d’une vision augmentée et élargie de ce que veut dire être un être humain» – John Naisbitt