Institut des Territoires Coopératifs

2ème Journal d’Itinérance : Drôme-Ardèche

Ce journal rassemble des images, réflexions et vidéos glanées durant notre itinérance de l’Observatoire de l’Implicite en Drôme et en Ardèche. Pour chaque rencontre, nous revenons sur les points clés et les questions que nos échanges ont soulevées. Le travail de découverte et de mise à jour des rouages profonds de la coopération est indépendant de ce journal et fera l’objet de publications dans les mois à venir.

La pagination ci-dessous permet de naviguer au cœur des 13 étapes de notre itinérance de 5 semaines, et de quelques réflexions complémentaires au gré d’autres rencontres. A vous tous que nous avons rencontrés, avec qui nous avons eu des échanges riches, profonds, et le plus souvent émouvants, 3 mots : Merci – A bientôt !

Pour commencer, voici la carte de notre itinérance :

Voir en plein écran

Les rencontres et réflexions :

 

 

Repérage de la 2ème itinérance

Nous étions du 18 au 20 avril en repérage sur notre prochain territoire d’itinérance. De Montpellier à Valence, en passant par Nîmes, Montélimar, Aubenas, Privas et Romans sur Isère, nous avons été à la rencontre d’anonymes pour les écouter parler de leur territoire, et découvrir les initiatives qu’évoque le mot “coopération” pour eux.

3 jours passionnants qui nous ont permis de voir l’incroyable “ébullition coopérative” des territoires de Drôme et d’Ardèche : que ce soit dans les domaines économiques traditionnels, les domaines sociaux, ou écologiques, ou les dynamiques territoriales. A chaque fois, des rencontres stimulantes et le plaisir d’échanger.

Pour préparer la 2ème itinérance, nous avons recensés et contactés 130 initiative rien que sur ces 2 départements. A ce jour, 15 d’entre elles nous ont fait part de leur intérêt pour accueillir l’Observatoire de l’Implicite. Le voyage, prévu du 30 mai au 4 juillet, s’avère très fécond !

Tags:

Les percées les plus passionnantes du XXIème siècle ne viendront pas de la technologie, mais d’une vision augmentée et élargie de ce que veut dire être un être humain» – John Naisbitt