Institut des Territoires Coopératifs

28 octobre 2018 – cocooning

cocooning : fait de se reposer dans un confort douillet.

Aujourd’hui, 16 kms entre Vaillant et Brennes. Sur notre chemin, nous échangeons sur une notion que l’on retrouve régulièrement dans des organisations qui disposent d’une fonction de service dédiée à d’autres acteurs de la structure. Cela peut concerner l’équipe d’appui d’une CAE, l’équipe d’animation d’un réseau, ou l’équipe de coordination d’un cluster. Dans chacune de ces situations, ces équipes ont pour mission de rendre la vie simple et facile pour les autres acteurs. Lors d’une de nos rencontres, le responsable d’une équipe d’appui aux entrepreneurs parlait de cocooning, pour mettre les entrepreneurs à l’abri d’un maximum de difficulté pour qu’ils puissent se concentrer sur son entreprise. 

Ce cocooning est bien utile quand il permet aux acteurs de se concentrer sur leur mission. Mais il peut devenir nuisible lorsqu’il leur permet d’échapper à certaines responsabilités qui, en fait, sont les leurs.

Par exemple, si l’équipe d’appui d’une CAE prend en charge toutes les tâches qui font que les entrepreneurs-salariés n’ont même plus à penser qu’ils sont en fait également associés d’une coopérative… Ou lorsque les administrateurs d’une structure n’assurent plus leur fonction stratégique, prise en charge par d’autres… Ou lorsque l’équipe d’appui aux bénévoles d’une association apporte tellement d’aide que les bénévoles en profitent… 

Certaines responsabilités ne peuvent être « sous-traitée », et doivent rester la responsabilité partagée de l’ensemble des acteurs. C’est le cas pour l’entretien du processus coopératif : ce doit être l’affaire de tous que de contribuer au développement de la maturité coopérative du collectif, et de sa propre maturité coopérative.

Plus le confort est douillet (pour reprendre la définition de cocooning), plus le risque est grand de l’oublier.


Quelques photos du jour : l’écriture du journal à l’étape, accueil et humour à Aujeurres, couleurs d’automne, arbres trognes, fontaines encore fleuries, éoliennes et chute de glace !

DSC07552
DSC07555
DSC07556
DSC07557
DSC07558
DSC07559
DSC07560
DSC07562
DSC07563
DSC07564
DSC07565

Les percées les plus passionnantes du XXIème siècle ne viendront pas de la technologie, mais d’une vision augmentée et élargie de ce que veut dire être un être humain» – John Naisbitt