Institut des Territoires Coopératifs

5 mai – Neige

De Chaliers à Paulhac-en-Margeride sous la neige

Ce matin, une fine couche de neige tient au sol : il fait -2° et nous partons de Chaliers, à une altitude de 832 m. L’étape du jour est courte: 16 km, qui nous mèneront à Paulhac-en-Margeride, avec une longue montée à 1380 m d’altitude aux abords du Mont-Mouchet.

Nous avons appris avec le temps à être assez minimalistes dans nos équipements, afin de voyager léger, mais suffisamment équipés pour que cette météo ne nous pénalise pas. Nous marchons d’un bon pas, concentrés sur la synchronisation entre notre respiration et nos pas, sans nous arrêter pour ne pas nous refroidir. L’attention que nous portons à notre marche laisse un espace de disponibilité dans notre esprit. Pendant ces 16 kms, nous nous laissons  pénétrer par ce paysage féérique. Plus nous montons, plus la couche de neige est épaisse. Nos pas sont les seules traces dans ce tapis de neige, à part celles d’un chevreuil, et celles d’un renard que nous avons vu détaler devant nous. Le bruit de la neige qui crisse sous nos pieds est tellement inattendu en cette saison, qu’il nous émerveille. Avec une joie intense et profonde, nous respirons ce paysage pour le garder à l’intérieur de nous-mêmes.

Quelques images, glanées aujourd’hui, où printemps et hiver se mélangent.

DSC08581
DSC08612
DSC08611
DSC08610
DSC08608
DSC08607
DSC08606
DSC08605
DSC08603
DSC08600
DSC08599
DSC08598
DSC08597
DSC08596
DSC08595
DSC08591
DSC08589
DSC08587
DSC08586
DSC08585

Les percées les plus passionnantes du XXIème siècle ne viendront pas de la technologie, mais d’une vision augmentée et élargie de ce que veut dire être un être humain» – John Naisbitt