Action-Recherche : Prochaine étape - Institut des Territoires Coopératifs Institut des Territoires Coopératifs
Institut des Territoires Coopératifs

Action-Recherche : Prochaine étape

2018-2019 : Prochaine étape

Objectif

Le colloque du 30 janvier 2018 a clos la première étape que nous nous étions fixés pour le pôle action-recherche de l’InsTerCoop. Les travaux ont débouché sur un protocole de compréhension élargie des territoires et des organisations, et la mise en évidence des 12 principes d’action de la coopération, regroupés au sein du concept de maturité coopérative.

À partir de ces avancés, nous souhaitons ouvrir une nouvelle séquence, pour les deux années qui viennent : 2018 / 2019. Il y a urgence à mettre en œuvre des systèmes coopératifs pérennes pour relever les défis des transitions écologique, sociale, économique et démocratique.

Ces systèmes coopératifs traversent 4 moments clés :

  • Émergence – autour du moment où les initiatives émergent et se multiplient.
  • Croissance – autour du moment où l’initiative lancée atteint un premier plateau et doit déjà se transformer pour entrer dans une dynamique de croissance et de développement.
  • Transmission – autour du moment où les acteurs changent, soit du fait de la croissance qui implique l’arrivée de nouvelles parties prenantes, soit du fait du renouvellement des générations ou simplement des mandats.
  • Essaimage – autour du moment où, l’initiative ayant fait ses preuves, on cherche à la reproduire, la modéliser et l’adapter à d’autres territoires, ou à d’autres contextes, afin de changer d’échelle.

La première phase de nos travaux a clairement montré le rôle déterminant que jouent les 12 principes d’action dans la vie de ces systèmes coopératifs. Nous avons également observé que certains principes d’action sont mis à l’épreuve en fonction de moments particuliers et des stades de développement de ces systèmes. Pour accélérer le changement d’échelle, il nous apparait important de connaître, pour chacun de 4 moments clés, les principes d’action qui sont particulièrement déterminants.

Le but de cette action-recherche est d’accroître l’efficience opérationnelle du concept de maturité coopérative et d’outiller les acteurs de collectifs coopératifs avec une méthode pour se saisir des principes d’action, tenant compte des priorités dues au contexte qu’ils traversent.

Modalités

Protocole

Le protocole de l’Observatoire de l’Implicite a montré sa valeur lors de la séquence 2016-2017 de l’action-recherche. Il reste tout à fait pertinent pour conduire cette nouvelle étape, selon les modalités suivantes :

  • Que les organisations rencontrées soient impliquées dans des champs d’actions diversifiés,
  • Qu’elles traversent (ou aient traversé) les 4 moments clés à l’étude, avec succès ou non,
  • Que les diversités territoriales soient également prises en compte,
  • Que le protocole lui-même soit complété pour mettre les acteurs en réflexivité par rapport aux principes d’action.

Compte tenu de ces modalités, nous souhaitons mener 4 itinérances, permettant à chaque fois d’associer 10 à 12 organisations, soit un panel de 40 à 48 structures.

Calendrier

  • Juin 2018 : Itinérance 1
  • Octobre 2018 : Itinérance 2
  • Avril 2019 : Itinérance 3
  • Octobre 2019 : Itinérance 4
  • Janvier 2020 : Restitution et publication

Partenaires recherchés

De manière à assurer la diversité des territoires, nous souhaitons associer 4 collectivités territoriales aux travaux, chacune accueillant une itinérance.

Nous souhaitons également associer, afin d’assurer la diversité des champs d’actions considérés et de maximiser le potentiel opérationnel des travaux, des organisations représentant les entreprises, le milieu agricole, le milieu associatif, les acteurs sociaux.

Enfin, nous souhaitons associer les acteurs, institutionnels ou associatifs, en charge du développement territorial, de l’Économie Sociale et Solidaire, et de l’accompagnement des transitions.

Un Comité de Pilotage de l’action-recherche réunira les partenaires du projet, ainsi que des acteurs universitaires concernés.

Budget prévisionnel sur 2 ans

  • Itinérance 1 : 11K€ (dont 50% frais hébergement)
  • Itinérance 2 : 11K€ (dont 50% frais hébergement)
  • Itinérance 3 : 11K€ (dont 50% frais hébergement)
  • Itinérance 4 : 11K€ (dont 50% frais hébergement)
  • Travaux d’analyses : 48K€
  • Comité de pilotage : 10K€
  • Total : 102 K€

2016-2017: Principes d’Action de la Coopération

Un projet de recherche-action réunit autour de l’InsTerCoop, l’Université de Toulouse-Capitole, et APESA (Centre technologique en environnement et maîtrise des risques) pour mettre à jour les “Principes d’action de la coopération”. Le projet est soutenu financièrement par l’Institut CDC pour la Recherche (Caisse des Dépôts) et la Fondation Crédit Coopératif. Sa finalité est de contribuer à faciliter l’essaimage, la dissémination et le changement d’échelle des initiatives d’innovation sociale.

Les trois premières itinérances de l’Observatoire de l’Implicite ont exploré les ressorts profonds de la coopération, à partir de l’expérience des 35 collectifs rencontrés, soit environ 200 acteurs. Elles ont permis de mettre en évidence des facteurs clés de réussite dans la capacité à coopérer, ainsi que des éléments à l’origine de difficultés rencontrées pour leurs acteurs. Le concept de maturité coopérative englobe les 12 « principes d’action de la coopération » que nous avons repérés. Il ne s’agit pas de recommandations du type : « Suivez cette règle et tout ira bien ». Ces principes d’action se présentent sous la forme d’écart entre deux logiques qui peuvent être à la fois complémentaires et contradictoires. De notre maturité coopérative dépend notre capacité à construire des systèmes coopératifs durables et pérennes, et ainsi à mettre en œuvre les transformations auxquelles nous aspirons.

En Janvier 2018, l’InsTerCoop a organisé avec le soutien de la Caisse des Dépôts, un colloque de restitution de ses travaux. Nous vous invitons à revivre l’événement ici.

En Novembre 2016, la Caisse des Dépôts et Consignations a invité l’InsTerCoop à présenter ses premiers résultats lors d’une « conf’échanges » que nous vous invitons à visionner : https://youtu.be/dgaYBZEKaNU

A propos du Pôle Action-Recherche

Le Pôle d’Action – Recherche est le lieu décloisonnement et de croisement des sciences politiques, humaines et sociales, des sciences psycho-socio-neuro-anthropo…, de la géographie ou de l’histoire. C’est un lieu où nous cultivons l’indiscipline ! C’est là que l’on développe un regard transverse pour élargir notre compréhension, prendre en compte la complexité, et développer la compréhension humaine.

Les percées les plus passionnantes du XXIème siècle ne viendront pas de la technologie, mais d’une vision augmentée et élargie de ce que veut dire être un être humain» – John Naisbitt