Vers un outil innovant de développement territorial - Institut des Territoires Coopératifs Institut des Territoires Coopératifs
Institut des Territoires Coopératifs

Vers un outil innovant de développement territorial

La 3ème itinérance de l’Observatoire de l’Implicite sera complémentaire et différente des précédentes. Lors des deux premières itinérances, notre point de départ étaient les projets coopératifs identifiés sur un territoire. Pour la prochaine itinérance, notre point de départ sera le territoire lui-même. Elle sera menée en partenariat avec une institution départementale qui souhaite construire une politique touristique innovante, à partir des représentations de ses habitants, et de leur lecture de l’histoire du territoire, de sa sociologie, de sa géographie ou de sa culture.

En Octobre prochain, l’Observatoire de l’Implicite parcourra le département, non pas de projets en projets, mais de lieux en lieux, à la rencontre de leurs habitants, pour mettre en mots leur perception du territoire, et mettre en lumière leurs représentations, conscientes ou non, qui forment son identité. En un mot, interroger comment les habitants coopèrent avec leur territoire.

Notre département-partenaire, pourra ainsi bâtir une politique à partir de la réalité territoriale vécue par les habitants. Ensembles, ils pourront identifier les leviers sur lesquels s’appuyer, ainsi que les représentations limitantes qu’il faudra dépasser. Cette approche inductive devrait également permettre une meilleure appropriation de la politique touristique par les professionnels du secteur.

Pour l’InsTerCoop, cette évolution est dans la continuité de nos travaux. Notre intuition est que chaque territoire recèle de capacités singulières à l’émergence de pratiques coopératives. La capacité à les mettre en lumière, non pas à partir de projets déjà existants, mais directement à partir du territoire, serait déterminante pour faire émerger des projets coopératifs dans des territoires apparemment moins dynamiques ou prospères, que certains désignent comme des “zones blanches”. L’Observatoire de l’Implicite deviendrait alors un outil essentiel de développement territorial.

Rendez-vous à l’automne pour vivre l’expérience !

Tags:

Les percées les plus passionnantes du XXIème siècle ne viendront pas de la technologie, mais d’une vision augmentée et élargie de ce que veut dire être un être humain» – John Naisbitt